Semaine du Prix 2017

La première cérémonie de remise du Prix mondial du pluralisme s’est déroulée en novembre 2017 à Ottawa, au Canada. Les lauréats ont été invités à présenter leur travail lors de la cérémonie et d’autres événements distingués. Le conseil d’administration du Centre, des médias nationaux et internationaux, ainsi que des invités de marque ont été présents.

Pour en savoir plus sur le déroulement de la première semaine de remise du Prix mondial du pluralisme, lisez ci-dessous.

Représentants

Les individus et les représentant(e)s des 3 lauréats et 7 mentions d’honneur ont été présent lors des activités.

De gauche à droite:

Daanish Masood (BeAnother Lab), Frédérique Pasturel (ATD Quart Monde), David Lubell (Welcoming America), Virginie Michel (Wapikoni Mobile), Marco Mendoza (Fundación Construir)

Thadeu Luz (Hand Talk), Leyner Palacios Asprilla, Alice Wairimu Nderitu, Daniel Webb, Rouba Mhaissen (Sawa fro Development and Aid)

Conférence de presse

Les lauréats ont participé à une conférence de presse pour le Prix mondial du pluralisme 2017. Regardez l’enregistrement ci-dessous.

 

Lancement du programme des rapporteurs

Les rapporteurs du Prix mondial du pluralisme sont des jeunes et des étudiants de la région qui ont suivi les lauréats lors de leur séjour à Ottawa pour produire du matériel écrit et multimédia afin de contribuer aux communications publiques du Centre à propos de la semaine du Prix.

Vous pouvez suivre leur travail à l’aide du mot-clic #PluralismAward2017 sur Twitter et Facebook.

Cérémonie de remise du Prix

La première cérémonie de remise du Prix mondial du pluralisme s’est déroulée en novembre 2017 à Ottawa, au Canada. Vous pouvez regarder le déroulement de la cérémonie ainsi que photos prises lors de la réception et remise du Prix mondial du pluralisme.

« Les personnes extraordinaires que nous honorons ce soir font toutes preuve de la même qualité inspirante, soit la capacité de répondre avec créativité aux défis de la diversité. Toutefois, il est également fort impressionnant de constater la grande diversité de chacune de leurs histoires. »
– Son Altesse l’Aga Khan à la cérémonie de remise du Prix mondial du pluralisme 2017

Cliquez ici pour lire son allocution complète.

Atelier sur l’Optique du pluralisme

L’Optique du pluralisme est un cadre général conçu pour aider les sociétés à repenser leur manière d’aborder la diversité. Découlant d’un programme de recherche de trois ans réalisé par le Centre, l’Optique offre une nouvelle approche positive, globale, contextuelle et comparative envers les enjeux de la diversité à l’échelle mondiale. L’atelier présentera l’Optique du pluralisme et enseignera aux lauréats comment intégrer les principes de l’Optique dans leur travail.

La publication sur l’Optique du pluralisme sera lancée en 2018. Par la suite, les ateliers sur l’Optique du pluralisme seront accessibles aux organisations intéressées. Pour de plus amples ressources, veuillez visiter http://pluralism.ca/fr/resources-fr.html

Table ronde sur la migration, les droits de la personne, la réinstallation des réfugiés et le pluralisme

Nous assistons actuellement à des taux sans précédent de migration humaine à l’échelle mondiale. Alors que les sociétés se diversifient de plus en plus, les décideurs politiques ont du mal à composer avec cette nouvelle réalité et une nouvelle réponse internationale est nécessaire. Comment une optique du pluralisme peut-elle éclairer les politiques et les programmes qui respectent les droits fondamentaux des migrants, des demandeurs d’asile et des réfugiés et qui, parallèlement, reçoit l’appui des sociétés d’accueil? Qu’arriverait-il si nous décidions de traiter la diversité comme un atout plutôt qu’un obstacle? Quels mécanismes contribueraient à créer des sociétés plus inclusives pour tous?

Table ronde sur la consolidation de la paix, la reconciliation et le pluralisme

De nos jours, le pluralisme est menacé sur plusieurs fronts, la menace du conflit armé étant la manifestation extrême de l’échec du pluralisme. L’incapacité d’une société à gérer sa diversité ethnique, culturelle et religieuse est à l’origine de nombreux conflicts armés contemporains. Lorsqu’un conflit ciolent éclate, il devient encore plus difficile d’acommoder la doversité – des récits de division s’installent et les cycles de violence approfondissent les divisions à caractère ethnique ou religieux. Devant l’engagement du canada envers la promotion du pluralisme, nous devons ternir compte des défis auxquels dont face les sociétés en situation de conflit ou d’après-conflit. L’inclusion d’un véritable engagement à valoriser la diversité est un des éléments les plus difficiles, mais les plus crucieaux, du relèvemebnt post-conflit. La paix durable requiets la création d’institutions inclusices et la promotion d’un sentiment commun d’appartenance.