Le Jury

Le jury du Prix mondial du pluralisme se compose de six membres distingués provenant de divers domaines et contextes. Les jurés sont des défenseurs des valeurs sur lesquelles se fonde le Prix : l’appréciation de la diversité humaine et la promotion de sociétés plus inclusives.

Le très honorable Joe Clark | Canada – président

Ex-premier ministre et ancien ministre des Affaires étrangères du Canada

Monsieur Clark a été élu huit fois à la Chambre des communes du Canada. Il a été le plus jeune premier ministre du Canada (1979-1980) et l’un des plus éminents secrétaires d’État aux Affaires étrangères (1984-1991) de l’histoire du Canada, avant de devenir ministre des Affaires constitutionnelles. Monsieur Clark a joué un rôle clé dans quelques réalisations du pluralisme déterminantes de l’histoire récente : la campagne du Commonwealth contre l’apartheid, l’Accord de libre-échange entre le Canada et les États-Unis, la Conférence d’Ottawa, qui a permis une entente sur la formule du « deux plus quatre » pour unir l’Allemagne à la fin de la guerre froide, et la négociation de l’Accord de Charlottetown au Canada (un accord constitutionnel canadien complexe entre le gouvernement fédéral, les provinces, les territoires et les Premières Nations). Aujourd’hui, il met en pratique son expérience au sein d’un grand nombre de conseils et de fondations en faisant la promotion de la démocratie et en encourageant l’innovation et les réformes concrètes dans les pays en développement.

Son honeur Naheed Nenshi | Canada

Maire de Calgary

Monsieur Nenshi exécute actuellement son deuxième mandat à titre de 36e maire de Calgary. Avant de devenir maire, il a été le premier professeur permanent canadien dans le domaine de la gestion des organismes à but non lucratif au sein de la Bissett School of Business de la Mount Royal University, et conseiller de confiance en affaires auprès de chefs d’entreprise canadiens et américains. À titre de maire, son leadership a engendré de nombreux changements positifs pour Calgary. Il a transformé le gouvernement municipal en vue de mieux ancrer une culture de l’amélioration axée sur les citoyens et a contribué à bâtir des communautés plus inclusives grâce à des initiatives telles que « Enough for All », un programme visant à réduire de moitié le nombre de Calgariens qui vivent sous le seuil de pauvreté d’ici 2023, « Trans Day of Visibility », une journée de sensibilisation aux difficultés auxquelles font face les communautés transgenres à Calgary, et un programme pour réfugiés, qui accueille en moyenne 1100 réfugiés par an dans la ville.

Mme Bience Gawanas | Namibia

Avocate et conseillère spéciale auprès du ministre de l’éradication de la pauvreté et du bien-être social

Madame Gawanas est avocate de profession et a été élue pour deux mandats à titre de commissaire aux Affaires sociales de l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union Africaine, en 2003 et en 2008. À titre de commissaire aux Affaires sociales, elle a lancé des programmes et créé des instruments politiques et des programmes liés au développement social. Elle a également fait fonction d’ombudsman de la Namibie et été membre de la Commission de la fonction publique de ce même pays. Jusqu’à récemment, elle assumait le rôle de conseillère spéciale du ministre de la Santé et des Services sociaux, et elle est actuellement la conseillère spéciale du ministre de l’Éradication de la pauvreté et du Bien-être social de la Namibie. À ce poste, elle offre des conseils stratégiques et juridiques sur les questions liées à la gouvernance et au développement social, en particulier sur l’éradication de la pauvreté, les droits de l’homme et les politiques sociales concernant les groupes marginalisés et vulnérables. Elle détient un baccalauréat en droit (spécialisé), utter barrister, un MBA pour cadres et un doctorat honorifique en Droit.

M. Dante Caputo | Argentine

Ancien ministre des Affaires étrangères

Caputo est un universitaire, un diplomate et un politicien. Il a été ministre des Affaires étrangères de l’Argentine. Après avoir obtenu un baccalauréat en sciences politiques de l’Université del Salvador à Buenos Aires en 1966, il a obtenu une maîtrise en relations internationales à l’École Fletcher de droit et de diplomatie de l’Université Tufts. En 1972, il a obtenu un doctorat en sociologie de l’Université de Paris, où il a continué d’enseigner, entre autres universités. En tant que ministre des Affaires étrangères de 1983 à 1989 sous le président Raúl Alfonsín, M. Caputo a fait d’importantes contributions à la paix, à la démocratie et au pluralisme en Argentine et en Amérique latine en négociant pour trouver des solutions pacifiques. Il a notamment signé le Traité de paix et d’amitié de 1984 entre le Chili et l’Argentine, mettant ainsi fin au conflit du canal Beagle. Il a également travaillé pour le Marché commun du Sud, signant avec l’Uruguay et le Brésil des accords qui ont fondé le Mercosur.  Il a été élu 43e président de l’Assemblée générale des Nations Unies en 1988. En 1993, il a été nommé représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour Haïti et a négocié un accord pour permettre une transition démocratique sur l’île.  Entre juin 2001 et septembre 2004, il a dirigé le Projet régional pour le développement démocratique en Amérique latine du Programme des Nations Unies pour le développement.

Mme Pascale Thumerelle | France

Ex vice-présidente et directrice de la responsabilité sociale de l’entreprise, Vivendi

Madame Thumerelle a contribué à définir la portée de la responsabilité du secteur des médias et des industries de la culture envers la société. Mme Thumerelle a fait de la promotion de la diversité culturelle dans la production et la distribution du contenu une question de RSE stratégique directement liée aux activités de Vivendi. Elle a établi des indicateurs vérifiables permettant de surveiller la réalisation de cet objectif et a défendu leur intégration à la rémunération variable des cadres supérieurs de Vivendi par le conseil. Les indicateurs concrets et mesurables découlant de cet engagement comprennent la promotion de talents locaux et l’habilitation des femmes dans les médias et la création artistique. Pascale a dirigé un processus de production de rapport intégré fondé sur des renseignements financiers et non financiers, en vue d’établir le lien entre les investissements de Vivendi dans le contenu diversifié sur le plan culturel et la création de valeur pour Vivendi et ses intervenants (artistes, employés, communautés locales, investisseurs, institutions, clients). Pour favoriser le dialogue avec l’ensemble des intervenants du Groupe, Mme Thumerelle a lancé « Culture(s) with Vivendi », un site Web consacré à la contribution des industries de la culture et des médias au développement durable. En 2015, Pascale Thumerelle figurait dans la Global Diversity List produite par The Economist. Cette liste souligne les réalisations de personnalités des secteurs public et privé, qui se sont illustrées dans le monde entier par leur engagement et leurs efforts envers la diversité.

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour sur le Prix et le travail du Centre

Inscrivez-vous ici