Le Centre mondial du pluralisme annonce les finalistes du Prix mondial du pluralisme 2021

Dix finalistes internationaux ont été choisis pour leurs contributions à l’avancement du pluralisme et du respect de la diversité dans le monde entier

8 novembre 2021, Ottawa, Canada – Aujourd’hui, le Centre mondial du pluralisme a annoncé les dix finalistes du Prix mondial du pluralisme 2021, une distinction honorifique qui célèbre l’excellence dans le domaine du pluralisme. Le Prix est remis une fois aux deux ans à des individus, des organisations et des agences gouvernementales du monde entier pour récompenser leurs réalisations exemplaires visant à bâtir des sociétés plus inclusives dans lesquelles la diversité est protégée.

« Le Centre est inspiré par la créativité et la résilience des finalistes, dont les réalisations offrent des exemples concrets du pouvoir du pluralisme dans le monde d’aujourd’hui, explique Meredith Preston McGhie, secrétaire générale du Centre mondial du pluralisme. Malgré les troublantes tendances vers la division et la réduction de l’espace civique à l’échelle mondiale, ces finalistes font un travail exceptionnel pour sensibiliser la population, établir des relations et changer les mentalités, les discours et les structures. »

Le Centre mondial du pluralisme a reçu 500 candidatures en provenance de 70 pays pour le Prix mondial du pluralisme 2021. Les candidatures font l’objet d’un processus d’examen rigoureux et sont sélectionnées par un jury international indépendant de spécialistes de disciplines reliées au pluralisme.

« Le pluralisme décrit le respect, la coopération et l’objectif commun qui assurent le fonctionnement des communautés, explique le très honorable Joe Clark, ancien premier ministre du Canada et président du jury. Ces finalistes ont fait une remarquable contribution au pluralisme. Ils ont fait preuve d’originalité et de courage dans leur façon de surmonter les défis de l’injustice, de l’inégalité et de l’exclusion dans le monde d’aujourd’hui. »

En Afghanistan, en République dominicaine, au Kosovo, en Israël, au Kenya, à Hong Kong, au Canada, au Malawi et à l’échelle mondiale – les finalistes de 2021 ont réalisé d’importants progrès pour l’avancement du pluralisme en éducation, en renforcement communautaire, en développement socioéconomique et dans les arts.

« Le pluralisme est ce qui nous relie et nous aide à conserver notre diversité et nos communautés, souligne Kim Ghattas, journaliste lauréate d’un Emmy et juré du Prix mondial du pluralisme 2021. Le Prix mondial du pluralisme nous rappelle le travail exceptionnel de tant de personnes pour faire avancer le pluralisme dans le monde. Le courage absolu de ces finalistes me procure un sentiment de grande humilité et beaucoup d’espoir. »

Trois lauréats du Prix seront annoncés lors d’une cérémonie virtuelle en février 2022. Chaque lauréat recevra 50 000 dollars canadiens pour poursuivre son travail de soutien du pluralisme.

POUR TOUTE DEMANDE MÉDIATIQUE, VEUILLEZ CONTACTER :

Tanja Maleska

Gestionnaire, communications et affaires publiques, Centre mondial du pluralisme

[email protected]
+1-343-996-7296

Précédent

Alice Wairimu Nderitu chosen to be UN special adviser