Soliya |États Unis

« Soliya est à l’avant-garde de son domaine – utilisant la technologie pour créer un pont entre les différences pour relier les jeunes et les engager. C’est l’histoire d’un jeune succès qui accroît déjà l’empathie et la compréhension chez ses participants et qui aide une nouvelle génération de leaders à entrer dans le monde en ayant une expérience personnelle directe des valeurs du pluralisme et en étant engagés et aptes à faire face à ses plus grands défis. »

– Joe Clark, ancien premier ministre du Canada et président du jury du Prix.

 L’HISTOIRE DE SOLIYA

Avant l’apparition de Facebook, Twitter et Instagram, deux fondateurs visionnaires ont su reconnaître à quel point le dialogue entretenu dans la sphère numérique pouvait changer le monde – pour toujours.

Soliya, un organisme à but non lucratif 501(c)3 établi à New York, aux États-Unis, a été lancé en 2003 par Lucas Welch et Liza Chambers en réponse à la méfiance croissante au sein de la population après le 11 septembre. Soliya a été à l’avant-garde d’un domaine maintenant appelé l’échange virtuel, rassemblant des jeunes de cultures et continents différents dans des dialogues synchrones en ligne qui inculquent les compétences nécessaires pour développer une pensée critique, faire preuve de curiosité et diriger avec empathie.

Aujourd’hui dirigé par l’administratrice générale Waidehi Gokhale, Soliya utilise l’Exchange Portal, une plateforme de vidéoconférence personnalisée, à travers laquelle son équipe internationale réunit plus de 5 000 jeunes adultes chaque année sous forme de petits groupes diversifiés dans le cadre du programme Connect. Abordant des événements actuels en compagnie d’animateurs formés, les participants des États-Unis, du Canada, de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Asie du Sud et du Sud-Est apprennent que l’identité des personnes est multidimensionnelle. En racontant et en écoutant les histoires d’autres personnes, ils acquièrent une meilleure compréhension d’autrui et renforcent leur empathie.

En dotant les individus de la capacité d’entrer en contact avec la différence, Soliya aide les prochains agents de changement à avoir les difficiles conversations nécessaires pour briser les cycles des préjugés. Les programmes de Soliya aident les participants à éliminer les notions négatives de « l’autre » et à s’épanouir dans la société du 21e siècle. À ce jour, Soliya a travaillé avec plus de 220 établissements d’enseignement supérieur et centres d’apprentissage dans plus de 30 pays et 29 des États des États-Unis en incluant des programmes crédités dans le cadre de cours existants dans de nombreuses disciplines. Cette empreinte continue de croître avec de nouveaux partenariats. L’impact de Soliya a été prouvé par la mesure et l’évaluation de données recueillies en association avec le Saxelab Social Cognitive Neuroscience Laboratory du Massachusetts Institute of Technology; l’Annenberg School of Communication de l’Université de Pennsylvanie; l’Oxford Centre for the Study of Intergroup Conflict de l’Université d’Oxford; et l’University College de Londres.

Près de deux décennies après ses débuts, Soliya s’avère plus pertinent que jamais, alors qu’il aplanit les divisions et bâtit de solides sociétés pluralistes.

 CONTEXTE

La recherche démontre que l’expérience interculturelle vécue durant les années formatrices d’un individu peut mener à des relations empreintes de coopération et de compassion. Toutefois, l’accessibilité est souvent un enjeu. Dans le monde, de nombreux jeunes vivent dans des communautés homogènes et, en raison d’obstacles socioéconomiques, institutionnels, géographiques ou personnels, ont de rares occasions d’entrer en contact avec différents points de vue ou identités. Un échange interculturel significatif peut drastiquement changer les perceptions de la différence.